L’Afrique est-elle présente au Rendez-vous de Nouvelles Technologies??

InfraWorks 360 Un Logiciel Puissant pour L’infrastructure. Infraworks 360 est un puissant outil de conception fabriqué para la grande entreprise AUTODESK, qui permet de générer rapidement des modèles 3D qui facilitent la création des propositions pour l’infrastructureInfraworks 360 fournit des outils innovants de modélisation , la technologie de visualisation et l’accès dans le nuage avec de capacités 3D  pour rationaliser la prise de décision et accélérer le processus de conception. Si vous n’avez jamais eu l’expérience de connaître le InfraWorks, vous n’avez probablement rien vu. INFRWORKS360 Infraworks est un logiciel hors du commun,et pas un logiciel de conception assistée par ordinateur (CAD) comme nous le voyons aujourd’hui sur le marché, contrairement aux autres programmes, il est 100% 3D. La facilité dans la conception du programme devient attrayante et émotionnante en même temps, avec de fonctionnalités de conceptions de projets réels  et utilisant des outils  d’optimisation tant pour vérifier la meilleure position d’alignement qu’optimiser une visibilité dans de courbes verticales ou dans de croisements, rendant les concepts de présentations impressionnants pour les clients. 6a017c3334c51a970b0192ac674ee3970d Infraworks est un logiciel qui permet la conception de projets à partir du Système d’Information Géographique, qui révèle le géotraitement du local òu sera projeter la route par exemple, à partir de données géoréférencées. l’accès aux données géocentriques se fait à partir de la stimulation du terrain faite à l’interieur d’un nuage maps propre à Autodesk. RD3 Le Nuage Autodesk Est un local ou univers de stimulation de projets à temps réel à partir de banques de données de géoréference de chaque pays ou local. A partir de ce nuage se fait la localisation du pays, ville bref du lieu Oú sera projeté la route. Ce nuage se ressemble à goolge maps, ensuite se fait le choix de points de passages obligatoires de la route, autoroutes ou rail, de points d’interêt économique ou social et de points que pourront valoriser le projet en terme d’esthétique et paysage. Tout ce travail se fait à partir des outils puissants de Infraworks sans oublier que tout ceci moyenne la connection sur internet pour baviguer avec faciliter dans le nuage. corridor-optimization-for-infraworks-360-large-1152x648 Ce nuage détecte les données du lieu et stimule le projet en révélant toutes les caracteristique topográfiques, de la formation du sol et voir même du bassin hydrographique du lieu pour les futurs projets de drainage. infraworks360-corridor-optimization-large-1152x737 Pour se faire le concepteur doit avoir de notions de bases et strategiques de constructions de routes, autoroutes, voies ferrées, etc…  à fin de réaliser de petits calculs sur bases de valeurs limites de courbes horizontales et verticales,  de courbes de concordânces en transition, de superélévation et superlargeur de courbures, des angles de tangences exterieures et intérieures,de  rayons exigées et delimitées par les normes internationales d’infrastructures. Le programme révéle les données et l’ingénieur décide sur base de connaissances d’ingénierie d’infrastruture, de topographie et de géotechnique. 6a01538e6fd9d0970b01b7c705f2e6970b L´’afrique pourrait être le Bénéficiaire La situation du continent africain en matière d’infrastructure est alarmante et lamentable, ce qui fait que ce continent continue toujours dans la dépendance de l’exterieur. Ce fait se nourrit par le manque de connection interpays qui pourrait faciliter l’échange de produits et fortifier le commerce interieur. Ajourd’hui dans les médias il y a une forte publicité sur l’accroissement rapide du continent mais les vrais indicateur du développement se font sentir à l’oeil nu qui cet accroissement ne profite pas encore aux propres africains. L’Afrique a le taux d’acès à l’Internet dans le monde entier plus bas. En Afrique subsaharienne, le taux de pénétration est inférieur à 7 pour cent pour les utilisateurs d’Internet et en dessous de 1 pour cent pour ceux qui utilisent le Modem. En Amérique latine et dans les Caraïbes, l’Asie-Pacifique et les pays du Sud-Est, le chiffre est d’environ 20 pour cent pour les utilisateurs d’Internet. Les pays d’Afrique du Nord sont nettement mieux que les partenaires de l’Afrique subsaharienne, avec un taux de 40,4 pour cent. Cependant, même en Afrique du Nord, le taux d’accès des abonnés aux Modem est seulement 2 pour cent. En revanche, en Europe, l’accès à de Modem est d’environ 15 pour cent. En Afrique, la plupart des connexions Internet se fait via des connexions à faible vitesse de téléphone.  Africa_transport Et pour temps cette téchnologie serait l’idéal pour la recontruction de la logistique d’infrastruture en Afrique subsaharienne qui demeure tout d’abord dans l’obscurité par manque d’éléctricité, manque d’internet et ensuite les données géocentriques et géoréférencielles voir même pluviometriques presque inexistantes. Infraworks à notre portée maxresdefault Il est temps de travailler car le grand client de toute cette gamme de tréchnologie qui n’arrête pas de voir le jour c’est l’Afrique, malheureusement elle continue à somnoler. Fonctionnement de Infrawork en 2 minutes: https://www.youtube.com/watch?v=yroCMeuJu_U Appui Autodesk Brasil, Netec/UFJF, Sinduscon Rio de Janeiro.

The following two tabs change content below.
Aaron Winter
Jeune africain de la République Démocratique du Congo. Ingénieur civil et chercheur en Petrole et gaz à l'Université Fédérale de Rio de Janeiro au Brésil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*